English - French Version - Thơ Văn

Jusqu’à Quand ?

Je serre fort mon coeur
Pour tuer la tristesse
Dans la geôle communiste
Tous mes rêves sont noyés
Le jour rabote mes pensées
La nuit sectionne mes réflexions
Sept mois d’agonie interminable *
Mon âme devient un jardin sauvage
Dehors, les nuées cessent de se mouvoir
Ma vie est ensevelie dans la cellule obscure
Sans la moindre lueur d’étoile
Toutes mes espérances s’effondrent en lambeaux
Matin et après-midi défilent, monotones
D’usure, je suis à bout de force et de souffle
Seul rare divertissement, les jeux de société
Avec d’autres prisonnières de droit commun
Ô ma destinée de grands malheurs
Que de malédictions, de mauvais karma
Comment y échapper
Quand est-ce ma délivrance
Afin de me retrouver moi-même?

Camp Hỏa Lò (Le Brûlant Fourneau) 28.04.10
Trần Khải Thanh Thủy


Membre honoraire des Centres PEN Américain, Anglais et Suisse Italien et Rhéto-Romanche

* 6 mois et 21 jours du 08.10.09 au 29.04.10, avant d’être déportée au camp de travaux forcés no 5 Yên Định Thanh Hóa, situé près de la frontière Lao-Viêt Nam (où la cyberdissidente et l’avocate des droits humains Lê Thi Công Nhân a été détenue pendant 3 ans). Traduit du Vietnamien par Mme Hoàng Nguyên (pour CEVEX).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quân Sử Việt Nam (TOP)